Paris à redécouvrir par le cinéma !

L'Esprit Créatif | Autour de l'art
thumbnail_cleo_de_5_a_7_parespritdefrance.jpg

Découvrir Paris à travers les films 

Restreints par les mesures de protection sanitaire, il reste heureusement possible de s’évader par l’imagination. S’il n’est pas opportun d’arpenter les rues et berges de Paris, Esprit de France vous suggère de découvrir ou de redécouvrir la capitale -sans aucun risque- à travers les films qui ont su exalter la ville lumière, ses quartiers mythiques comme ses faubourgs ouvriers. Qu'il s'agisse de comédies populaires ou des chefs-d'œuvre de la Nouvelle Vague, la capitale y joue le plus souvent le rôle principal comme inspiratrice ou comme toile de fond de l’intrigue. Les cinéastes ont su cueillir, chacun à son époque, un certain caractère intemporel de la ville que ce soit en filmant les petites places éclairées le soir par les réverbères, l’atmosphère des grands cafés sur les boulevards, la variété des boutiques et des commerces de toutes sortes, la vie quotidienne du peuple parisien et les lieux devenus célèbres depuis le début du XXe siècle, tel Montmartre ou les quais de la Seine et ceux du Canal Saint-Martin.  

Ainsi le quartier de Montmartre qui, dès 1954, a inspiré French Cancan à Jean Renoir, un film sur la Belle Epoque tout comme, plus récemment Moulin Rouge mettant en scène Ewan McGregor et Nicole Kidman. Cette mythologie de Montmartre a été renouvelée par le grand succès du Fabuleux destin d’Amélie Poulain tourné sur la butte avec Audrey Tautou et Mathieu Kassovitz en 2001. 

thumbnail_drocc82ledefrimousse_parespritdefrance.jpgL’après guerre a vu Paris servir de cadre à toute une série de comédies romantiques et musicales américaines allant du célèbre Un américain à Paris de Vincente Minnelli sur la musique entrainante de George Gershwin, à Drôle de frimousse avec Audrey Hepburn et Fred Astaire. La série arrive jusqu’au récent Minuit à Paris de Woody Allen. 

Dans les années 1960, une nouvelle approche a été élaborée en France par les films de la Nouvelle Vague, parmi lesquels A Bout de Souffle (par Godard) qui a immortalisé Jean Seberg en jeune touriste américaine un peu naïve et Jean Paul Belmondo en voyou sympathique ; Les 400 coups de Truffaut qui a été tourné dans le véritable décor urbain des arrondissements du nord de Paris ; ou encore Cléo de 5 à 7 qui associe poésie urbaine à la désinvolture d’une nouvelle génération de jeunes parisiens. 

Plus récemment, Paris est devenu le théâtre d’aventures spectaculaires, dans le Da Vinci Code par exemple, ou dans Mission Impossible 6 avec l’haletante course poursuite de Tom Cruise autour de l’Arc de Triomphe. 

hugo_cabret_1_parespritdefrance.jpgPour vos enfantsla poésie urbaine de Paris se retrouvera dans des films qui sont devenus de véritables classiques comme le Ballon Rouge d’Albert Lamorisse dont le regard s’attarde sur le dédale de ruelles et les façades des maisons populaires, Hugo Cabret de Martin Scorsese, ou encore le film d’animation Les Triplettes de Belleville. Sans oublier bien sûr l’adaptation par Walt Disney du roman de Victor Hugo sous le titre du Bossu de Notre Dame.  
 

Laissez vous prendre par la magie du regard amoureux porté par ces cinéastes sur la ville lumière !