Modernité et exotisme sur la colline de Chaillot

Evénements culturels | Expositions | Musées | Votre journée à Paris
thumbnail_unknown-4parespritdefrance.jpg
Vous souhaitez séjourner proche du 16ème arrondissement ? Découvrez l'Hôtel du Rond-Point des Champs-Elysée !
Hôtel du Rond Point des Champs Elysées
Hotel Champs Elysées Paris - Hotel du Rond Point des Champs Elysees

Le quartier de Chaillot 

1918 : fin de l’empire austro-hongrois et mort de trois grands artistes viennois, Gustav Klimt, Otto Wagner et Egon Schiele qui ont fait partie, avec beaucoup d’éclat, du mouvement moderne de la Sécession. Si les peintures de Klimt et Schiele sont universellement connues, l’architecture d’Otto Wagner l’est évidemment moins puisqu’il faut se rendre dans la capitale autrichienne pour en comprendre l’originalité. Profitons donc de cette exposition qui retrace sa carrière depuis ses tout débuts dans la Vienne compassée des années 1860. L’Empereur François–Joseph 1er, qui vient alors d’épouser celle qui sera connue comme Sissi impératrice d’Autriche et reine de Hongrie, décide de l’expansion de la capitale par l’ouverture d’une grande avenue, le Ring, sur laquelle toutes sortes de bâtiments néo-classiques se construisent. Mais face au poids pesant des traditions artistiques, un mouvement va émerger en 1897, la Sécession, pour réclamer plus de liberté pour les architectes et les artistes. Otto Wagner, qui avait commencé dans le style éclectique de l’époque, va alors s’affranchir, avec ses élèves de l’Ecole des Beaux-Arts, des styles historiques et donner naissance à un nouveau langage plastique. Des formes épurées, des matériaux modernes tel l’aluminium font leur apparition dans des bâtiments qui donnent une grande place à la lumière. La Caisse d’épargne de la Poste, à laquelle une salle entière est consacrée dans l’exposition, est le meilleur exemple de sa démarche : il s’agit de révéler l’espace du bâtiment mais aussi d’en penser tous les détails, tels les sièges, les luminaires et les rangements dont la beauté s’appuie sur la fonctionnalité. Un précurseur de la modernité à re-découvrir ! 

thumbnail_le-shirvan_2103170570-1-parespritdefrance.jpgAu sortir de l’exposition, en redescendant vers le pont de l’Alma ou en vous dirigeant vers votre Hôtel du Rond-Point des Champs-Elysées, pourquoi ne pas vous arrêter chez Shirvan pour un dépaysement fort exotique ? Shirvan est une ancienne province d’Azerbaïdjan, par laquelle passe la Route de la Soie. A partir de là, le chef Akrame Benallal a imaginé avec un autre maestro, l’indien Manoj Sharma, une cuisine de partage. Véritable métissage culinaire, ils marient avec bonheur les saveurs moyen-orientales du Liban ou du Maghreb, ou de l’Inde et de l’Iran, dans un lieu aux allures de voyage. Craquez pour le houmous d’avocat, ou encore le millefeuille aux agrumes, mais n’oubliez surtout pas votre cocktail ! Original et préparé à partir de sirops maison, de fruits frais et d'alcools infusés, ne soyez pas étonné d'y trouver également du cumin, de la praline, ou de la fleur d’oranger…