Les Nymphéas du Musée de l’Orangerie

Expositions | Votre journée à Paris

En 1927, l’Orangerie accueillait les célèbres Nymphéas que Monet avait spécialement conçus pour les deux salles. Considérés comme le chef d’œuvre de l’artiste, ils ont fait la renommée du Musée situé dans le Jardin des Tuileries. Ces deux salles de forme ovale apparaissent comme tapissées d’une frise d’eau et de végétation dans laquelle le spectateur s’immerge totalement.

Partant de la conception même de Monet qui les considérait comme de « grandes décorations », le Musée s’interroge sur la part prise par le groupe des impressionnistes dans l’élaboration d’un nouveau langage décoratif et sur les relations qu’ils entretiennent avec la question de l’art dans l’environnement et les objets du quotidien. On découvre ainsi que si les impressionnistes n’ont pas reçu les commandes officielles du Second Empire et de la IIIe République pour les mairies et autres édifices publics, ils n’en ont pas moins réalisé un grand nombre de panneaux et d’objets décoratifs, avec des sujets qui s’apparentent plus à la peinture de genre qu’à la peinture d’histoire encore hautement prisée à cette époque. Ils vont ainsi valoriser les motifs de fleurs, de paysages et de jardins en leur donnant leurs lettres de noblesse dans les expositions qu’ils organisent en marge du Salon Officiel entre 1874 et 1886.

Plusieurs panneaux illustrant le cycle des saisons sont ainsi présents dans l’exposition, dont celui de Manet, tout à fait original, puisqu’il choisit de l’illustrer par le profil de jolies jeunes femmes se détachant sur un fond de nature, symbolisant les saisons elles-mêmes.

Si les nymphéas (nom scientifique d’une variété de nénuphar) chers à Monet sont présents çà et là, une autre variété de fleur, le chrysanthème, fait son apparition. D’ailleurs, Caillebotte puis Monet développeront des arrangements chromatiques sophistiqués qui leur donnent une grâce vaporeuse. Le succès de cette fleur témoigne de l’influence du Japon et de ses arts sur la sensibilité impressionniste dans les motifs comme dans les objets, puisque les artistes vont s’investir, à l’égal des Japonais, dans la réalisation entre autres de céramiques et éventails. Dans la quatrième exposition impressionniste, en 1879, sont ainsi exposés une vingtaine d’éventails, la plupart de Degas et de Pissarro, affirmant  le statut d’avant-garde de cet objet lorsqu’il est conçu selon les recherches nouvelles de l’époque.

En parallèle à ces œuvres ornementales, Ange Leccia, un des pionniers de l’art vidéo en France, a conçu un arrangement vidéo et sonore qui témoigne de la multiplicité des approches possibles des Nymphéas, dans le jardin de Monet à Giverny, en fonction de la lumière, de l’heure du jour et des saisons.

Pour savourer la lumière des soirées parisiennes, pourquoi ne pas profiter, au 39 Avenue Georges V, d’une vue panoramique sur les toits environnants et sur l’une des avenues les plus élégantes de la capitale ? Frédéric Vardon, chef hautement estimé par ses pairs, vous y propose l’une des plus belles tables de Paris au 39V dans un décor magique où jardin suspendu, atmosphère feutrée et service impeccable se conjuguent pour vous faire vivre une expérience inoubliable. Les entrées se déclinent en format dégustation et un menu découverte vous ravira par ses associations aussi surprenantes que délicates !

 

Nos articles vous plaisent ? Suivez Esprit de France sur Instagram pour ne manquer aucune actualité.

NOTRE HÔTEL PROCHE DU MUSÉE D'ART MODERNE :

  • hôtel Brighton de la collection Esprit de France

    À partir de265€

    Jardin des Tuileries

    Plus d'informations

    Jardin des Tuileries

    L'Hôtel Brighton fut l'un des premiers hôtels de Paris. Il offre une vue sublime sur le Jardin des Tuileries, le Musée du Louvre et la
    Réserver
  • hotel-maison-armance-esprit-de-france

    À partir de295€

    Rue Cambon

    Plus d'informations

    Rue Cambon

    A proximité immédiate des boutiques de luxe de la rue Saint Honoré, de la place Vendôme et du Jardin des Tuileries, Maison Armance est un boutique
    Réserver
  • hôtel la tamise de la collection Esprit de France

    À partir de250€

    Louvre - Saint Honoré

    Plus d'informations

    Louvre - Saint Honoré

    A quelques minutes à pied du Musée du Louvre et du Jardin des Tuileries, l'Hôtel La Tamise offre une atmosphère respectueuse de l'esprit
    Réserver