L’ARC DE TRIOMPHE : L’ULTIME PERFORMANCE DE CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE

Expositions
L’ARC DE TRIOMPHE : L’ULTIME PERFORMANCE DE CHRISTO
Vous prévoyez de venir voir l'installation?
Nos hôtels à Paris

Le dernier rêve conçu par le couple : empaqueter l’Arc de Triomphe de Paris.

Le dimanche 31 mai 2020, alors que la grande rétrospective consacrée au couple Christo et son épouse Jeanne-Claude allait débuter au Centre Pompidou, le monde apprend le décès du célèbre artiste âgé de 84 ans. Cependant, ni la disparition de celui-ci, ni la crise sanitaire actuelle n’auront pu empêcher que se réalise le dernier rêve conçu par le couple : empaqueter l’Arc de Triomphe de Paris. Situé au centre d’une place rayonnante en haut d’une des plus belles avenues du monde, c’est avec la Tour Eiffel, le monument -voulu par Napoléon- le plus emblématique de la capitale française. 25 000 m2 de tissu argent bleuté et 3000 mètres de corde, manipulés par 3 équipes qui se relaient actuellement 24h sur 24, vont être nécessaires pour habiller entièrement cet édifice symbolique selon les directives très précises laissées par Christo.
 

L’ARC DE TRIOMPHE : L’ULTIME PERFORMANCE DE CHRISTOLe duo iconique qu’il formait avec Jeanne-Claude, a empaqueté des monuments et des lieux dans le monde entier depuis les années 1960 : Central Park, Hyde Park, le Reichstag et même la vallée du Colorado… À chaque fois, ils ont choisi des lieux souvent tellement célèbres qu’on ne les voit plus vraiment.

La performance, souvent urbaine, consiste alors à les empaqueter, c’est-à-dire à les recouvrir totalement de toile et de cordages de sorte que l’on ne perçoive plus, pendant un certain temps, que leur masse volumétrique sans aucun détail ornemental identifiable. Le monument devient l’équivalent d’une évocation mentale. Une fois redévoilé, il sera perçu avec une nouvelle acuité qui permettra en quelque sorte de le ré-inventer.

 

 

L’ARC DE TRIOMPHE : L’ULTIME PERFORMANCE DE CHRISTOL’évènement parisien d’aujourd’hui -d’une durée de deux semaines incluant les Journées du Patrimoine et la Nuit Blanche- prend tout son sens si l’on se rappelle que le couple s’est rencontré et a commencé à travailler à Paris en 1958 avant de partir s’installer aux États-Unis et qu’ils en sont revenus en 1985 pour emballer le Pont Neuf. Un évènement qui a marqué la mémoire parisienne.

Si, plus tard, vous descendez les Champs Élysées pour avoir la perspective sur l’Arc de Triomphe, pourquoi ne pas aller jusqu’au Buddha Bar boire un cocktail dans un décor luxuriant à la fois monumental et intime, baigné de lumières colorées et de lounge music. Vous y serez accueilli par un buddha monumental de près de 4 mètres de haut autour duquel s’articulent, sur trois niveaux, alcôves et bar sculpté en forme de dragon !
 

L’ARC DE TRIOMPHE : L’ULTIME PERFORMANCE DE CHRISTOÀ moins que vous ne préfériez aller voir le travail d’un autre artiste qui lui aussi manipule un certain type de toile ou qui plutôt la crée. El Anatsui, originaire du Ghana, s’est fait un nom dans l’art contemporain -Lion d’Or à la Biennale de Venise en 2015- en créant des tentures monumentales à partir de capsules métalliques de bouteilles et de canettes découpées. Avec ce matériau de récupération qu’il assemble grâce à du fil de cuivre, il réalise des tapisseries aux couleurs chatoyantes monochromes ou ultra-colorées. Découvrez son installation à la Conciergerie, sur l’Île de la Cité. Elle s’y déploie sous la voûte de la gigantesque salle des gens d’armes, la plus grande salle gothique de l’architecture civile en Europe, et son titre, En quête de liberté, fait référence au triste passé de la Conciergerie qui, de palais, était devenue prison, celle-là même qui abrita les derniers jours de Marie-Antoinette, reine de France !

 

L'Arc de Triomphe par Christo et Jeanne-Claude sera visible du 18 septembre au 3 octobre 2021.

Nos articles vous plaisent? Suivez Esprit de France sur Instagram pour ne manquer aucune actualité.