Une journée à Paris entre rousseur et gastronomie italienne par Esprit de France

Votre journée à Paris | Expositions | Sorties
jj_henner_la_liseuse par Esprit de France
Vous souhaitez découvrir Paris ? Séjournez à l'
Hôtel Mansart
Hôtel Mansart de la collection Esprit de France

Quelques couleurs d’été illuminent Paris

Le Musée Henner, un bel hôtel particulier de la Plaine Monceau peu connu du grand public, a décidé, sous forme d’exposition, de répondre à la question de nombreux de ses visiteurs : « Pourquoi tant de chevelures flamboyantes dans les tableaux de Jean-Jacques Henner, peintre à succès du XIXème ? ». Il mène l’enquête, à partir de la superbe Femme qui lit, toute de rousseur et de peau laiteuse alanguie, peinte par l’artiste en 1883. Mais Henner n’est pas le seul à s’être épris de chevelure rousse : Courbet y a vu un surplus de réalisme, Degas, Renoir et Toulouse Lautrec l’ont utilisé comme un élément dynamique de leurs compositions, Gauguin l’a aimé pour son ambivalence. Ailleurs, en Europe, le roux a là aussi été apprécié comme une couleur anti-classique : que ce soit les Préraphaélites pour leurs femmes sensuelles et déterminées, Klimt pour sa superbe Danaé ou Munch pour son Vampire, il y a dans le choix de cette couleur par les artistes une volonté radicale de se démarquer de l’académisme. L’exposition élargit ensuite son propos, avec esprit et fantaisie, pour s’interroger sur la fascination-répulsion qu’exerce le « roux » dans l’imaginaire collectif. Il est rappelé que le roux est souvent considéré comme « la couleur des démons, du renard, de la fausseté et de la trahison » mais dans le même temps nombre héros de la jeunesse sont dotés de cette chevelure rousse qui les désignent comme des êtres intrépides auxquels s’identifier : Poil de Carotte, Spirou, Tintin, Fifi Brin d’Acier… De Henner à Sonia Rykiel, cette exposition est l’occasion d’interroger et de bousculer bien des préjugés !

eataly par Esprit de FranceAu sortir de cette exposition, peut-être envisagerez-vous une pause gourmande. La gastronomie italienne n’est certainement pas une nouveauté pour vous, nous vous conseillons néanmoins de partir à la découverte d’EATALY. Né à Turin, ce concept store italien n’a cessé de s’exporter aux quatre coins du monde depuis 2007, en passant par Séoul, Stockholm, ou encore New-York. Aujourd’hui, c’est au tour de Paris. Cet empire de la gastronomie multirégionale italienne créé par Oscar Farinetti a ouvert le 12 avril à la place de la cantine du BHV. Le principe ? A chaque fois, le même combo gagnant : un lieu de vie gigantesque -2 500 m2 organisés sur trois niveaux- aux couleurs de la botte, réunissant restos, bars, épicerie, primeurs et tutti quanti, où vous pouvez faire vos courses, déguster sur place et passer aux fourneaux. N’oubliez pas de caler un créneau dans votre agenda pour leur école de cuisine !