Une journée à Paris sur les pas des Nabis par Esprit de France

Evénements culturels | Evénements culturels | Expositions | Votre journée à Paris
Les peintres Nabis par Esprit de France
Vous souhaitez découvrir Paris ? Séjournez à l'
Hôtel des Saints Pères
Hôtel des Saints Pères de la collection Esprit de France

Prophetes d’un style nouveau : Les NABIS

Le printemps fait la part belle aux peintres Nabis. Le Musée d’Orsay présente le Talisman de Sérusier, un œuvre devenue iconique tant elle a joué un rôle important dans la fondation du groupe. Quant au Musée du Luxembourg, il expose les panneaux décoratifs du même groupe répondant ainsi aux commandes de leurs amis et proches mécènes. Les Nabis (un terme qui signifie Prophète en hébreu) se voulaient, de fait, les pionniers du décor moderne juste avant le XXème siècle : ils désiraient introduire joie, rythme, vie et surtout beauté dans le quotidien. Ils créèrent et innovèrent dans ce domaine qui répondait à leur désir d’art total, allant du simple paravent à de grands panneaux. Ceux-ci, souvent dispersés depuis, demeurent la part mal connue de leur art qui emprunte à l’art japonais qu’ils ont découvert par l’estampe et se nourrit également de symbolisme et de poésie. L’actuelle exposition permet de reconstituer ces ensembles décoratifs majeurs et nous donne la possibilité de découvrir l’ambition qui était celle de Bonnard, Maurice Denis, Vuillard ou Pierre-Elie Ranson : organiser de vastes compositions aux formes simplifiées, aux lignes ondulantes rythmées de couleurs vives rompant avec les approches classiques pour célébrer un nouvelle esthétique moderne ! Vous serez, comme nous, particulièrement sensibles aux grandes fresques réalisées par Vuillard pour son ami Natanson ou pour le docteur Vaquez : qu’elles représentent des jardins ou des intérieurs bourgeois, elles sont saturées de taches de couleurs vibrantes et les personnages comme les objets semblent absorbés par cet environnement continu et flottant.

Le Mermoz par Esprit de FranceEn sortant de l’exposition, peut-être ferez vous une pause au salon de thé Angelina tout proche ou, s’il est l’heure du dîner, pourquoi ne pas découvrir le Mermoz, un bistrot près des Champs Elysées. Ce café années 1920 de la rue Jean Mermoz a su garder son esprit comme avant avec ses tables serrées et son vaste comptoir. Mais de café-bar traditionnel il est devenu restaurant bistronomique. Tout a été refait de la déco à la carte, mené par une équipe jeune et dynamique entraînée par une cheffe, Manon Fleury, au pedigree intéressant puisqu’elle est passée par l’Astrance. Le résultat est une cuisine de bistrot, de saison, n’hésitant pas à jouer les associations originales comme ses coques, agrémentées de bergamote, de coriandre et kasha. Les desserts sont tout aussi fins, légers et pleins d’envolée.