Saint-Germain-en-Laye, une découverte

Histoire et patrimoine | Musées
Vous souhaitez découvrir Saint-Germain-en-Laye ? Séjournez à l'
Hôtel de la Place du Louvre
hotel de la Place du Louvre de la collection Esprit de France

Une journée à Saint-Germain-en-Laye ! 

Le Roi-Soleil, mort au Château de Versailles, est né et a été baptisé au Château de Saint-Germain-en-Laye. Paris est ainsi entourée de résidences royales qui sont autant de visites à entreprendre : le Château de Saint Germain, construit le long de la Seine à partir du XIIème siècle, fut la résidence imposante de nombreux rois dont Saint Louis, François 1er et Henri II auquel est actuellement consacrée une exposition pour le 500ème anniversaire de sa naissance. C’est l’occasion de tout savoir sur ce roi méconnu car mort trop jeune à la suite d’un accident lors d’un duel de parade. Fils de François 1er, il avait pour épouse Catherine de Médicis et pour favorite, la belle Diane de Poitiers, de vingt ans son aînée.

Chacun des rois qui a séjourné à Saint-Germain a contribué à l’agrandissement du château. 

Habité dès 1122 par Louis VI, qui décide de l’édification à cet endroit proche d’un prieuré dédié à Saint Germain et de la forêt giboyeuse de Laye, d’une résidence, c’est Louis IX (connu comme saint Louis) qui y fait construire une chapelle consacrée en 1238. Cette chapelle de style gothique rayonnant invente les formules audacieuses appliquées par la suite à la Sainte-Chapelle de Paris : une nef unique à 3 travées avec de très hautes verrières découpant la quasi totalité des murs, l’ensemble étant recouvert d’un toit d’ardoise doté d’une flèche. C’est là que saint Louis accueille l’empereur Baudoin II de Constantinople qui lui remet les précieuses reliques de la Couronne d’épines du Christ. Par la suite, Charles V fait fortifier cette résidence sur un plan pentagonal. Il est ensuite transformé par François 1er en château Renaissance (brique et pierre) avec des éléments décoratifs italiens comme la terrasse et les frontons des fenêtres ? Son fils Henri II entreprend la construction d’un château neuf avec des jardins en terrasse sur la Seine, dont il ne reste plus rien aujourd’hui, hélas ! Louis XIV, qui fait redessiner les jardins par Le Notre, sera le dernier roi à séjourner au château avant de partir s’installer à Versailles, et en 1862, Napoléon III décide d’en faire un musée d’archéologie. C’est sa vocation actuelle puisqu’il est devenu le Musée d’Archéologie National conservant des pièces préhistoriques de grande valeur, entre autres. Par ailleurs, il présente des expositions temporaires et des évènements comme Opéra en plein air qui propose Tosca de Puccini dans les jardins cette saison. A quelques stations de RER, voici une découverte à faire sans tarder !