Le Parc Monceau, un parc plein de surprises

Sorties | Dans la nature
Le parc Monceau par Esprit de France
Vous souhaitez découvrir Paris ? Séjournez à l'
Hôtel Mansart
Hôtel Mansart de la collection Esprit de France

L'un des parcs les plus agréables de Paris

Situé dans un quartier calme et résidentiel, le parc Monceau et ses abords n’en possèdent pas moins des trésors à découvrir.

Au XVIIIème siècle, le Duc de Chartres décide de consacrer plusieurs hectares des immenses terrains qu’il possède au nord de la Seine, à la création d’un parc de style anglo-chinois afin de rivaliser avec les Jardins de Bagatelle. Il désire en faire un « pays d’illusions » comportant ce qu’on appelait des fabriques de jardin, c’est-à-dire des constructions d’inspiration romantique, orientale ou autre, destinées à orner le parc paysager. Le résultat est alors tout à fait extraordinaire mais ce somptueux Parc Monceau subit par la suite de nombreuses amputations et dommages, au moment de la Révolution notamment. En 1860 cependant, le parc est réaménagé sous la direction du célèbre Jean-Charles Alphand et ouvert au public. Du parc d’origine, on peut encore aujourd’hui admirer de nombreux vestiges imitant l’antiquité : les monuments « égyptiens », une petite pyramide, un obélisque et un sarcophage ainsi que des ruines de la Grèce classique avec une colonnade corinthienne romantiquement disposée autour d’un bassin ovale. Le reste des aménagements dont une rivière avec son petit pont à l’italienne, sa cascade et sa grotte datent du XIXème siècle. D’autres ruines, bien réelles quant à elles et disposées également dans le jardin, ont une provenance différente : elles viennent de l’ancien palais des Tuileries et de l’ancien Hôtel de Ville détruit par un incendie en 1871.

Le Parc Monceau par Esprit de FranceOutre ces vestiges architecturaux, le parc recèle de nombreuses statues dans une scénographie originale qui marie vastes pelouses, recoins secrets et végétation luxuriante : cherchez l’érable sycomore avec ses branches tordues (1853) ou le platane d’orient dont le tronc est large de sept mètres… Aujourd’hui c’est l’un des parcs les plus soignés et les plus appréciés de la capitale : on y voit des enfants monter de gentils poneys et surtout des personnalités -souvent issues du monde de l’art ou de la politique- y faire leur jogging quotidien. Sans oublier un autre de ses attraits mais qui n’est pas des moindre : le fait qu’à ses portes se trouvent deux musées à l’histoire et aux collections originales, le Musée Cernuschi et le Musée Nissim-de-Camondo !