Éblouissement de couleurs à la Fondation Louis Vuitton

Expositions | Votre journée à Paris

S’il y a une exposition à ne surtout pas rater cette saison, c’est celle de la Fondation Louis Vuitton qui ouvre un dialogue d’une grande justesse entre l’œuvre de l’américaine Joan Mitchell et celle du « dernier » Monet. 

De générations différentes puisque Joan Mitchell est née en 1925, un an avant la mort de Claude Monet et deux ans avant l’installation des Nymphéas à l’Orangerie, le père de l’impressionnisme a néanmoins joué un rôle capital dans l’approche picturale de l’artiste américaine. Au départ, sans doute guère plus que pour tous les autres peintres de la modernité américaine qui découvrent Monet après la guerre et en font une des grandes références de l’expressionisme abstrait, mais de manière beaucoup plus personnelle plus tard, quand elle vient s’installer définitivement en France vers la fin des années cinquante. Et ce d’autant qu’elle va finalement prendre résidence à Vétheuil, là où Monet a lui-même habité avant de choisir Giverny très proche. L’association entre les deux artistes ne se fonde pas sur cette proximité de résidence, elle vient des déclarations même de Mitchell décrivant une quête analogue à celle de Monet. Tous les deux évoquent chercher à retranscrire une « sensation » visuelle de la nature pour Monet, « une émotion » ressentie devant la nature pour Mitchell. Il ne s’agit donc pas d’une peinture classique de paysage mais d’une conjugaison de contemplation et de mémoire, d’impressions visuelles et émotionnelles qui se traduisent chez l’un par un affranchissement à l’égard des limites spatiales et une touche très libre, et chez l’autre par une abstraction lyrique à la dimension physique et gestuelle évidente.  

Chaque salle réunit des toiles des deux peintres où des similitudes subtiles, qu’elles soient de rythme ou de gamme chromatique, créent des résonances vibrantes. Les dernières salles de cette confrontation sur trois niveaux sont sans doute les plus saisissantes car elles réunissent deux grands ensembles à la dimension immersive : l’Agapanthe de Monet (1915-26), un triptyque monumental qui est présenté pour la première fois à Paris dans son intégralité, et dix toiles du cycle La Grande Vallée de Mitchell. Chez Mitchell, la couleur est intense et fait exploser le bleu-violet, le jaune-feu et l’orange avec une énergie débordante, chez Monet, la douceur des tonalités bleues et violettes l’emporte rehaussée de rose, rouge, jaune-vert richement nuancés dans la partie inférieure. Très différentes et pourtant complémentaires, la puissance des deux œuvres nous subjugue. En complément pour mieux apprivoiser l’œuvre de l’artiste américaine, une rétrospective de sa carrière est proposée au niveau inférieur que vous pourrez à votre gré choisir de faire en prélude ou en conclusion : elle s’y confirme être une artiste majeure du XXe siècle.   

Que diriez-vous d’enchaîner sur un spectacle d’une tout autre nature, un opéra qui compte parmi les plus emblématiques du répertoire de l’Opéra Garnier ? Les Noces de Figaro avec lequel Mozart et son librettiste Da Ponte débutèrent leur célèbre collaboration, est à l’affiche avec une mise en scène pleine d’inventivité de la britannique Netia Jones qui signe également décors et costumes. Elle choisit de situer l’action dans un opéra, c’est-à-dire dans les loges du Palais Garnier, pour en faire « un opéra dans l’opéra » et brouiller ainsi les limites entre notre époque et celle de Mozart. L’ensemble, inspiré de la pièce de Beaumarchais qui à l’époque avait été interdite à Vienne, est plein d’allant, d’humour et de brio et Figaro campé par l’exceptionnel baryon Luca Pisaroni, magnétise toute la salle. Un opéra haut en couleurs ! 

  • Hôtel d'Orsay de la collection Esprit de France

    À partir de250€

    Musée d'Orsay

    Plus d'informations

    Musée d'Orsay

    A 2 minutes à pied du Musée d'Orsay, chacune des 42 chambres de l'Hôtel d'Orsay est décorée individuellement de meubles anciens,
    Réserver
  • Hotel Champs Elysées Paris - Hotel du Rond Point des Champs Elysees

    À partir de260€

    Avenue des Champs Elysées

    Plus d'informations

    Avenue des Champs Elysées

    Idéalement situé à quelques pas des Champs-Elysées, cet hôtel particulier a été entièrement rénové selon un concept de Dimore Studio.…
    Réserver
  • hotel-maison-armance-esprit-de-france

    À partir de295€

    Rue Cambon

    Plus d'informations

    Rue Cambon

    A proximité immédiate des boutiques de luxe de la rue Saint Honoré, de la place Vendôme et du Jardin des Tuileries, Maison Armance est un boutique
    Réserver