Une soirée d'été féérique

Sorties | Sorties | Autour de l'art
Diner château par Esprit de France.jpg
Vous souhaitez découvrir Vaux-le-Vicomte ? Séjournez au
Château de Bourron
le château de Bourron de la collection Esprit de France

Soirée au château ou Son et lumière aux Invalides ?

L’été à Paris offre des moments de détente uniques, mais vous pouvez être tenté de pousser au-delà vers les châteaux historiques de Fontainebleau ou de Vaux-le-Vicomte. Depuis 1980, le Château de Vaux-le-Vicomte propose à ses visiteurs une expérience totale et inédite. Les samedis soirs de mai à octobre, ses murs et ses jardins se recouvrent de bougies. Imaginez, le temps d’une soirée féérique, les 33 hectares de jardins à la française dessinés par Le Nôtre, l’architecture merveilleuse de Le Vau et les somptueuses peintures de Le Brun sous la lumière vacillante de 2000 chandelles. Ce festival de lumière s’accompagne de musique -cette année des valses pour danser-, d’un dîner romantique et s’achève par un feu d’artifice ! Que vous soyez en famille ou en amoureux, c'est l'occasion de découvrir ou redécouvrir Vaux le Vicomte autrement par un spectacle alliant charme et poésie.

Si vous préférez cependant profiter d’une soirée parisienne, ne manquez pas la Nuit aux Invalides. Installé au centre de la Cour d’Honneur de ce magnifique bâtiment voulu par Louis XIV pour abriter et rendre hommage aux blessés des guerres du royaume, vous assisterez à un show monumental consacré à l’histoire de Paris, ou plutôt de Lutèce, le nom de la capitale à l’époque sa fondation gallo-romaine. 3000 ans d’Histoire sont projetés en son et lumière sur les murs de ce lieu majestueux : des Gaulois à Louis XIV, de César à Napoléon et aux chefs militaires qui, depuis le Lutèce d’hier ont dessiné le Paris d’aujourd’hui.

Sally Mann par Esprit de France.jpg

Et dans la journée, si vous vous promenez le long de la Seine, entre la place de la Concorde et le Louvre, vous serez certainement tenté par l’exposition consacrée à la photographe américaine Sally Mann au Musée du jeu de Paume. Cette rétrospective consacré à son itinéraire, raconte comment cette artiste née en 1951 dans l’élite blanche de Virginie -où elle habite toujours- prit progressivement conscience de son environnement social et historique dans son travail. La littérature -celle de William Faulkner entre autres-, ainsi que la nature qui l’entoure, nourrissent ce qu’elle appelle ses « poèmes-photographiques ». Ses clichés, réalisés en noir et blanc et souvent au collodion sur plaque de verre -comme le faisait les premiers opérateurs du XIXème siècle- ont une densité lumineuse exceptionnelle qui leur confère une grande profondeur psychologique. Liens familiaux, paysages, héritage complexe de l’esclavage et de l’histoire sont les thèmes de cette œuvre majeure ! A Paris, la distraction est toujours culturelle.