Une journée à Paris par Esprit de France #9

Nos hôtels et demeures | Expositions | Musées
Portrait de Cezanne par Esprit de France
Vous souhaitez découvrir Paris ? Séjournez à l'
Hôtel d'Orsay
Hôtel d'Orsay de la collection Esprit de France

Les plus beaux portraits de Cézanne

Le musée d’Orsay, situé à quelques pas de l’Hôtel d’Orsay de la collection des hôtels et demeures Esprit de France, est, après le Musée du Louvre, le deuxième musée incontournable de la capitale. Il raconte, par les œuvres qui y sont exposées, la gloire de Paris au XIXème siècle et l’émergence des avant-gardes artistiques qui ont marqué la naissance de l’art moderne. Plus de trois millions et demi de visiteurs y viennent chaque année voir la magnifique collection de tableaux impressionnistes. Le musée propose également des expositions temporaires des plus riches : celle à voir cet été est consacrée à Cézanne. Si celui-ci est célèbre pour ses natures mortes et ses représentations de la montagne de la Sainte-Victoire, située à côté d’Aix-en-Provence et qu’il aimait souvent peindre depuis les jardins de l’Hôtel Le Pigonnet, autre hôtel de la collection Esprit de France, les quelque deux cents portraits qu’il a réalisés au cours de sa vie restent l’aspect le moins connu de sa carrière.

L’exposition actuelle offre, pour la première fois, l’opportunité de les découvrir par une approche chronologique autant que stylistique. Nous pouvons y admirer des œuvres rares, souvent travaillées par séries : celle consacrée à son oncle Dominique à ses débuts alors que Cézanne travaille ses empâtements au couteau, celle dépeignant sa femme Hortense quand il expérimente déconstruction et géométrie, celle représentant son jardinier aixois, toute de légèreté aquarellée à la fin de sa vie et, n’oublions pas, bien sûr, ses nombreux autoportraits : nous avons particulièrement aimé celui de 1875 où le buste du peintre se détache sur un arrière plan rose qui exalte admirablement les tonalités de son visage. Les remises en question esthétiques de Cézanne, que Matisse comme Picasso considéraient comme le père de la modernité en peinture, n’éclipsent heureusement pas chez lui l’approche personnelle et authentique. Voici une exposition dont on ressort ébloui tant par la qualité des œuvres que par leur questionnement violent de l’humain. Vous pourrez, en sortant du musée, remonter les berges de la Seine et traverser celle-ci à hauteur du Louvre pour aller dîner sous les arcades du Palais-Royal. Dans l’une des premières tables gastronomique de Paris. Le Grand Véfour est également un haut lieu de la vie politique, artistique et littéraire depuis plus de 200 ans. Classé monument historique pour son cadre Directoire préservé et son histoire, il propose un voyage dans le temps puisque ses murs ont accueilli Napoléon Bonaparte et Joséphine, puis Victor Hugo, Balzac, Colette, Cocteau ou encore plus récemment Jacques Brel et bien d’autres. Si Jean Véfour lui a donné ses lettres de noblesse culinaire en 1820, c’est aujourd’hui le chef Guy Martin (doublement étoilé) qui nous comble par ses plats, un équilibre entre grands classiques et recettes créatives.