Un lieu plein de charme à découvrir 

Expositions | Histoire et patrimoine | Musées | Dans la nature
Le musée de la Chasse par Esprit de France
Vous souhaitez découvrir Paris ? Séjournez à l'
Hôtel des Saints Pères
Hôtel des Saints Pères de la collection Esprit de France

Le musée de la Chasse et de la Nature

En flânant dans le quartier du marais, vous pouvez vous offrir le plaisir d’une visite peu ordinaire dans un lieu qui conjugue le charme d’un hôtel particulier historique superbement restauré et la découverte d’œuvres et d’objets complètement inédits. De fait, le Musée de la Chasse et de la Nature situé rue des Archives, réunit deux hôtels particuliers du XVIIème siècle, l’Hôtel de Mongelas, très sobre, dans la cour duquel se trouve l’entrée du musée et une partie des salles d’expositions temporaires contemporaines, et l’Hôtel de Guénégaud qui est un des plus élégants de Paris.

Il s’agit, en effet, de l’une des rares constructions subsistantes du fameux architecte François Mansart qui a réalisé cet édifice à la demande de Jean-François de Guénégaud des Brosses, conseiller d’État du roi Louis XIV. En 1967, à l’initiative d’André Malraux, ces deux bâtiments qui ont été aménagés pour communiquer en continuité l’un de l’autre, sont affectés à la Fondation Sommer, créé par François Sommer et sa femme, mécènes passionnés de chasse mais aussi de protection de la nature. Les collections qui s’y installent, augmentées de prêts de musées, sont extrêmement variées et pourraient paraître disparates si elles n’étaient pas unies par une mise en scène tout à fait originale où chaque salle consacrée à la découverte d’un animal se présente comme un puzzle ou comme un jeu de piste avec des indices très divers se rapportant au dit animal. On trouve ainsi les salles sanglier, cerf, loup, oiseaux de proie, cheval, chiens de chasse, fauves et même singes. S’y intercalent des cabinets comme celui dédié à Diane, que nous aimons tout particulièrement, pour lequel l’artiste contemporain Jan Fabre a conçu une coupole extraordinaire de plumes où d’étranges têtes de chouettes observent le visiteur de leurs yeux perçants ; ou encore celui dédié à l’imaginaire Licorne qui est un moderne cabinet de curiosités, rempli d’objets énigmatiques - merveilles naturelles et artificielles, traditionnelles ou tout à fait contemporaines comme cette vidéo de Maïder Fortuné montrant la silhouette fantomatique d’une licorne s’évanouissant lentement sous une pluie de cendres.

Ainsi, chacune de ces présentations mélange pièces anciennes et pièces contemporaines avec beaucoup d’audace et de bonheur : un petit Puppie de Jeff Koons côtoie les chiens de Louis XIV peints par Oudry, des terrines en porcelaine du XVIIIème siècle sont à côté d’une porcelaine d’aujourd’hui, pleine d’ironie, de Wieki Somers. Alors, pourquoi ne pas profiter des Journées européennes du Patrimoine pour partir à la découverte de ce musée qui ne ressemble à aucun autre ?